Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Alpimmo, Agence immobilière VALENCE 26000

Tous mobilisés pour l'écologie de demain

Publiée le 08/04/2019

Tour d'horizon des premières réalisations engagées sur le terrain suivant les objectifs de la nouvelle stratégie en faveur de l'envirronement adoptée en juin par les élus régionaux.

Pionnère pour l'hydrogène, la Région va inaugurer, aux côtés de ses partenaires, la première station de recharge sur Chambéry dès septembre 2019 , et lancer la mise en service de 35 premiers véhicules. Laurent Wuaquiez, son président, a annoncé le deploiement du projet" Zéro Emission Valley" , comportant un parc de 20 stations de recherche à hydrogène et 1000 véhicules, qui ont l'avantages de ne dégager aucune émissions polluante lors de leurs déplacements. Recourir à de nouvelles énergies, c'est l'une des solutions concrètes que la Région veut voir entrer en application pour réduire la dépendance au pétrole et lutter contre la pollution de l'air. Elle a d'ailleurs identifié neuf zones prioritaires : la vallée de l'Arve , Grenoble, Lyon , Sint-Etienne , Clermont-Ferrand , Valence , Cahmbéry , annecy et le Grand Genève , où la Région expérimente le recours à des cars qui circulent au gaz naturel . Là encore, elle cofinance la déploiement de stations de rechargepout tous types de véhicules afin d'encourager des modifications de comprotement des particulier et des entreprises .

 Une feuille de route ambitieuse 

En juin dernier, les élus régionaux ont voté la stratégie de transition climatique bâtie autour de l'énergie,des déchets, de la qualité de l'air, de la biodiversité et de l'adaptation aux changements climatiques , assorti d'un plan d'investissement de 200 millions d'euros. Cette feuille de route , qui ambitionne pour la Région le statut de " première région durable d'europe", a été élaborée sous la houlette d'Eric Fournier, la vie-président délégué à l'environnement, au développement durable, à l'énergie et aux Parcs naturels régionaux. Elle prevoit que 70 million d'euros soient consacrés aux énergies renouvelables, et met l'accent sur la méthanisation de la biomasse , des déchêts, d'effluents d'élevage, avec la construction de 200 méthaniseurs en quatre ans . C'est par exemple la cas à Hauterive , dans l'Allier, où la Région accompagne l'agglomération vichyssoise dans son projet méthanisation.

L'opportunité de l'économie circulaire 

Investie d'une nouvelle compétence sur la planification des déchêts, depuis la loi du 7 août 2015, dite "NOTRE" qui consacre une nouvelle organisation entre les collectivités locales , la Région a prévu de consacrer 35 millions d'euros pour diminuer la production de déchets de 12% , mieux les valoriser et ainsi diminuer le taux d'enfoussements de résidus . Elle entend aussi accompagner le virage de l'économie circulaire , source de richesse et vivier de création d'emplois. Dernier volet de cette stratégie, la biodiversité. Dotée d'un patrimone naturel exeptionnel , la Région Auvergne -Rhône -Alpes  est pourtant confrontée à l'érosion de la biodiversité: plus d'un tiers des espèces de mammifères et des espèces d'oiseaux nicheurs et près de la moitié des espèces reptiles et d'amphibiens sont menacées de disparition. Pour y faire face , la Région a prévu de consacrer 35 millions d'euros à sa préservation. Elle va augmenter de 17à 20 le nombre de territoires classés " Réserve naturelles régionale", veut reconquérir la natire ordinaire notamment en milieu urbain et vinet de lancer son plan pollinisateur .

Adaptation aux changement climatiques 

Outres ses efforts en matière de transports d'isolation thermique des bâtiments public ou encore des logements , la Région met l'accent sur la lutte contre le gaspillage d'eau. Elle a récemment signé une convention , inédite en France , avec l'Agence  de l'eau Rhône Méditerranée Corse afin d'anticiper la disparition des glaciers alpins et la chute du débit du Rhône ,estimée à 60% d'ici à 2070.

Notre actualité